Un mariage sous le signe de la Folie

jeudi 31 mai 2007 à 19:08

Dans moins d'un mois, le Samedi 23 Juin, mon cousin Stephane et sa douce et tendre, Corinne vont s'unir pour le meilleur et pour le pire devant leur famille respective et leurs amis. Pour cette occasion, chéri et moi allons donc descendre dans le sud pour un week end. Ca va être court et sans doute un peu fatiguant, mais c'est un jour important pour mon cousin et j'avais vraiment envie d'être présente ^^ Pour l'heure, je dis bien "j'avais" même si je sais que le jour J de leur union je serais certainement ravie d'être présente pour eux. Parce qu'en attendant, c'est à croire qu'une bonne partie de la famille a mis les doigts dans une prise de courant et ça vire vraiment au film comique limite "Vol au-dessus d'un nid de coucous" :)

Tout d'abord j'ai eu la surprise d'apprendre que le matin du mariage aurait lieu le baptême de Paul et qu'il serait de bon ton d'avoir une tenue différente pour chacun de ses évènements :S Sont gentils, seulement le voyage me coute déjà plus de 300 euros d'avion alors j'ai vraiment pas envie de débourser de l'argent pour deux tenues différentes comme si c'était la fin du monde de porter la même chose le matin et l'après midi sous prétexte qu'on passe d'un baptême à un mariage surtout que c'est pas comme si c'était moi la mariée, je ne suis d'ailleurs même pas témoin alors ma tenue :S Mais faut croire que LA tenue du grand jour semble être le sujet de conversation de tout ce petit monde. A chacun de mes coups de fil pour prendre des nouvelles de mes parents, j'ai gentillement le droit à un refrain sur la tenue que je dois acheter... Qui doit être sobre, élégante, pas trop décolletée etc... Alors que là moi, franchement la tête plongée dans mes révisions d'examens, sans vouloir être blessante avec les futurs mariés, j'en ai rien à faire de ce que je vais porter au mariage. D'ailleurs pour être honnête on y serait pas au mariage, ça serait pas non plus la fin du monde pour eux alors ce que je vais mettre ou les kilos que j'aurais ou non perdu avant qu'est-ce que cela change ? Je croyais naïvement qu'un mariage c'était une magnifique occasion de tous nous réunir pour célébrer l'amour de deux personnes et là on tombe dans le grand n'importe quoi... Déjà que chéri va devoir s'habiller en pingouin, en prime faut qu'ils en rajoutent des couches et des couches pas possible.

Bon logiquement, nous (chéri et moi) ne serons pas obligé de nous rendre au baptême du matin parce que voilà je veux bien faire l'effort en prime de la tenue d'aller chez le coiffeur m'attacher correctement les cheveux seulement je ne vais pas pouvoir le faire la veille et dormir assise pour leur faire plaisir. Enfin voilà, ce Week end promet grandement si d'ici là les esprits ne se sont pas un minimum calmé mais quoiqu'il arrive "Mes félicitations à Stephane et Corinne" pour leur union et pour avoir survecu aux préparatifs ;)

Posté dans Moi
Asmodée

Dans quelques jours à peine...

jeudi 31 mai 2007 à 18:17

C'est assez étrange les études finalement... On passe l'année à attendre ce moment fatidique où l'on va enfin pouvoir prouver aux autres - à soi-même, à son cher et tendre, à la famille et à ses amis - qu'on peut le faire, qu'ils avaient raison d'avoir confiance en nous pour certains d'entre eux et également pour prouver aux autres qu'avec de la persévérance nous aussi on pouvait y arriver. Puis les révisions commencent, le stress augmente et il serait difficile de le nier. Nous avons enmagaziné énormément d'informations durant l'année et pourtant à cet instant précis, c'est le trou noir, le vide. Tout est là bien rangé et pourtant tout nous semble soudainement inaccessible, on se retrouve alors étrangement bloqué devant un problème qui, il y a pourtant peu de temps, nous semblait si facile. C'est un sentiment tout à fait normal, même si bah ça aide pas beaucoup à se rassurer et encore moins à éviter ce sentiment horrible de manque de temps. Parce que oui, le temps on ne pourra pas le rallonger durant cette période fatalement mais après c'est pas la mort si le studio ne ressemble pas à une zone "stérile" :p Le principal, finalement, c'est de continuer à se trouver un peu de temps pour soi, pour décompresser parce que si réviser c'est important, il faut encore que cela se fasse bien et fatigué au bout du rouleau réviser ne sert plus à rien :) Du coup, on fait des choix, on laisse en plan certains projets, on se plonge dans les révisions tout en se gardant des moments de détente. Je ne dis pas que le stress n'est plus là, mais soudainement on se retrouve projeté dans une bulle. Entre révisions et relaxation pour tenir le choc, tout le reste nous passe totalement à coté et en particulier les dates. A cet instant étrangement on souhaite encore que les examens arrivent vite, allez une fois tout ça derrière moi j'aurais tellement de temps pour moi, je pourrais faire tellement de choses et surtout je pourrais enfin penser à autre chose librement sans avoir un petit gout de culpabilité. Parce qu'il faut le dire bien qu'on sache avec certitude que pour de bonnes révisions il faut savoir ménager ses neurones, on en vient toujours à craindre de tomber dans l'effet inverse trop se préserver et pas assez se préparer :S Puis un matin vient le déclic, vous savez cette petite conversation souvent téléphonique avec un parent ou un(e) ami(e)...

- Tu peux me redire les dates de tes examens ?
- Les 4-5 et 6 juin :)
- Ah oui la semaine prochaine déjà...

"PlaF" la petite bulle protectrice explose. On se précipite avec angoisse sur la calendrier. "La semaine prochaine" mais on est encore en mai ça va voyons, ça ne peut pas être la semaine prochaine ... Ouais effectivement c'est toujours le mois de mai seulement on est déjà le 28 :S Le réveil étrangement est brutale, genre vous venez de tomber du lit mais en prime il était en mezzanine :S Etrangement d'un coup, l'approche de la date ne nous réjouit vraiment plus du tout et on aurait pas refusé quelques jours de plus pour revoir telle ou telle partie du programme qui soudainement nous semble capitale et pas du tout assimilée. Allez, c'est encore une angoisse naturelle ;) Après tout plus on attends quelque chose et plus on l'appréhende quand le moment se rapproche... Souvenez vous votre premier baiser, vous l'aviez attendu, vous l'aviez imaginé et pourtant à quelques secondes de le recevoir vous l'avez appréhende "peur de mal faire ou de décevoir" ;) Alors pourquoi ce phénomène ne serait pas le même pour les examens ? Parce que fatalement, son résultat va changer beaucoup de choses dans notre vie, alors on l'attend lui et tout ce qu'il va changer après, les examens blancs nous permettent également de l'imaginer de se faire une idée de ce que cela va être, de comment ça va se passer et puis arrive le moment fatidique et là on a l'affreux sentiment de ne pas être prêt, de courir à l'échec mais allez, courage comme pour notre premier baiser, on en rira certainement dans quelques temps :) Quoiqu'il arrive en tout cas, nous survivrons tous à cette épreuve ^^

Bon Courage à tous ceux qui passent leurs examens prochainement - moi c'est pour dans moins d'une semaine maintenant ;)

Posté dans Work
Asmodée

Début des révisions ^^

samedi 19 mai 2007 à 15:17

Et voilà, c'est le début des révisions pour moi aussi ^^ Je commence par Biologie, puis je passerais aux maths et pour finir ça sera la chimie ^^ Donc début d'une période assez chargée où je ne pourrais pas passer sur mp aussi souvent qu'avant mais je ferais tout mon possible pour être toujours disponible si il y a un soucis majeur :) Heureusement ma choupinette est là et je sais qu'elle saura bien s'occuper des soucis de mp afin de m'aider ^^ En attendant, bon courage à tous ceux qui révisent comme moi ;)

Posté dans Work
Asmodée